Menu

le guide des vitamines

1-comment connaître les vitamines

Une fatigue passagère ? C’est peut-être bien un manque de vitamines. C’est ce qu’on nous répond bien souvent en nous prescrivant un peu de vitamines C. Et pourquoi ne pas d’abord chercher du côté de l’alimentation ces vitamines qui nous donnent bonne mine ? Petit tour d’horizon des vitamines à mettre dans l’assiette.

A, B, C, D, E : ce n’est pas d’alphabet dont il question ici mais de la liste des vitamines indispensables à notre bien-être. Ces substances organiques interviennent dans la transformation de la matière et de l’énergie dans les cellules. Absolument nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme, les vitamines ne peuvent cependant pas être synthétisées par notre corps. La solution pour fournir à notre organisme les vitamines nécessaires ? Une alimentation variée car c’est la consommation régulière de toutes les vitamines qui contribue à la bonne santé de l’individu. Les vitamines sont très nombreuses mais il y en a 13 vraiment indispensables et classées en deux catégories : les hydrosolubles (B et C) et les liposolubles ( A, D, E, K). Le plus difficile, c’est sans aucun doute de les conserver car leurs principaux ennemis sont la lumière, l’air et la chaleur. Pour faire le plein de vitamines, il vaut mieux éviter de stocker trop longtemps fruits et légumes frais, les consommer crus ou peu cuits et choisir des modes de cuisson doux comme la vapeur.

 

2-la liste des vitamines

 

Vitamine A (ou rétinol)

Pourquoi ? pour la vision et la croissance des bronches, des intestins, de la peau, la croissance osseuse, dans la synthèse de certaines hormones et dans les mécanismes immunitaires.

Où la trouver ? Le foie, le jaune d’œuf, le lait et ses dérivés, les épinards, les brocolis, les carottes, les melons.

Vitamines B

Pourquoi ? La B1 (thianine) pour le système nerveux, la synthèse des glucides, la digestion La B2 (riboflavine) pour la peau, les ongles, les cheveux, les yeux, les muqueuses, la synthèse des glucides, lipides et protéines, la croissance cellulaire. La B3ou PP (niacine) pour la peau, la circulation, la production d’énergie, la fabrication d’hormones La B6 (pyridoxine) pour le système immunitaire, l’assimilation des lipides et des protéines, contre les crampes musculaires, les allergies, les infections La B9 (acide folique) pour la peau, les cheveux, la croissance, le système nerveux, la formation des globules rouges La B12 (cobalamine) pour le système nerveux, la formation des globules rouges, contre l’anémie

Où les trouver ? La levure de bière, le pain et le riz complets, les légumes secs, la viande, le poisson, les laitages et de nombreux fruits et légumes frais.

Vitamine C (acide scorbique)

Pourquoi ? Les dents, les tissus (os, vaisseaux sanguins…), l’absorption du fer et du calcium, le système immunitaire, contre les allergies, le rhume, la fatigue

Où la trouver ? Les fruits (notamment l’orange, le citron, le kiwi, la fraise), les choux crus, les poivrons crus, les légumes frais ou en germes

Vitamine D (calciférol)

Pourquoi ? Les tissus, l’absorption du calcium et du phosphore, le système immunitaire, contre l’ostéoporose, les maladies respiratoires, la douleur

Où la trouver ? Dans les poissons gras, le foie, le jaune d’œuf, la viande, les laitages, les huiles végétales

Vitamine E (tocophérol) et vitamine K

Pourquoi ? Les globules rouges, les tissus, le système reproductif, la circulation du sang, l’assimilation des lipides, contre le vieillissement. La vitamine K, elle, est nécessaire à la coagulation du sang.

Où les trouver ? La vitamine E dans les germes de céréales, les huiles végétales, les légumes verts. La vitamine K est présente dans dans les légumes-feuilles, les tomates, les huiles végétales, les laitages.

partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin